Tel : 03.21.93.99.00 - Mail : contact@mission-locale.org

logo

Centre Europe Direct de Saint-Omer

Le réseau des Centres d’Information Europe Direct agit comme intermédiaire
entre l’Union Européenne et les citoyens au niveau local. Labellisés par la Commission européenne, les CIED sont hébergés par des structures actives dans le domaine de l’information grand public (collectivités territoriales, associations…).

Services du réseau Europe Direct :

  • Un numéro gratuit : 0 800 6 7 8 9 10 11
  • Des centres d’information en région (50 en France , intermédiaires entre l’Union Européenne et les citoyens au niveau local).
logo_cied_color

Missions du réseau Europe Direct :

  • Permettre aux citoyens locaux d’obtenir des informations, des conseils, une aide et des réponses à leurs questions en ce qui concerne les institutions, la législation, les politiques, les programmes et les possibilités de financement de l’Union européenne.

 

  • Encourager activement le débat local et régional sur l’Union européenne et ses politiques;

 

  • Permettre aux institutions européennes d’améliorer la diffusion d’informations adaptées aux besoins locaux et régionaux ;

 

  • Offrir au public la possibilité de fournir un retour d’information aux institutions européennes sous forme de questions, d’avis et de suggestions

Centre d’Information Europe Direct de Saint-Omer :

Le Centre d’Information Europe Direct de Saint-Omer a vu le jour en Janvier 2013. Labellisé par la Commission Européenne, il est hébergé par la Mission Locale de Saint-Omer.
Ainsi nous disposons d’un centre de documentation et proposons des prêts d’expositions et d’outils pédagogiques.
Nous informons les citoyens locaux et sommes à leur écoute pour répondre à leurs interrogations sur l’Union Européenne et favoriser la remontée d’informations auprès des instances européennes.
Nous relayons également les campagnes d’information européennes au niveau local et régional, organisons et participons à des manifestions sur l’Union Européenne et célébrons les Journée Européennes telles que la Journée de l’Europe (9 mai), la Journée européenne des Langues (26 septembre) ou la Journée européenne de la Justice Civile (24 Octobre).

LE BUDGET DE L’UNION EUROPÉENNE

Les dépenses autorisées dans le budget 2013 de l’Union s’élèvent à 150 898 391 104 euros en crédits d’engagement et à 132 836 987 855 euros en crédits de paiement.

Pour en savoir plus : europa.eu 

 

Comment est défini le budget de l’UE ?

Tous les ans, sur la base de la Commission européenne, les députés européens négocient avec le Conseil afin de fixer les montants des recettes et des dépenses de l’Union pour l’année suivante. Ce budget est fixé dans le respect de plafonds établis pour plusieurs années et détermine le soutien que l’UE accorde à chacun de ses domaines d’activités. Aussi le Parlement européen a le pouvoir de rejeter le budget et d’exiger un nouveau projet s’il estime que ses priorités n’ont pas été suffisamment prises en compte.

Où va l’argent de l’Union Européenne ?

Cadre financier 2007/2013

Le cadre financier pluriannuel 2007-2013 a été adopté le 17 mai 2006 par le Parlement européen, le Conseil et la Commission, lors de la signature del’accord inter institutionnel sur la discipline budgétaire et la bonne gestion financière

Pour la période 2007/2013, 3 priorités ont été retenues :

  • Intégrer le marché unique dans un objectif plus large de croissance durable en mobilisant les politiques économiques, sociales et environnementales.Cette priorité regroupe plusieurs objectifs:compétitivité, cohésion ainsi que conservation et gestion des ressources naturelles
  • Renforcer la citoyenneté européenne en mettant en place un espace de liberté, de justice, de sécurité et d’accès aux biens publics de base.
  • Construire un rôle cohérent pour l’Europe en tant qu’acteur mondial, à partir des valeurs européennes, concernant ses responsabilités régionales, son rôle de promoteur du développement durable et sa contribution à la sécurité civile et stratégique

De plus amples informations : europa.eu

 

D’où vient l’argent de l’Union européenne ?

Le budget de l’UE est essentiellement financé par des contributions des Etats membres, calulées en fonction de leur richesse nationale. Il est également alimenté par une partie de la TVA perçue dans toute l’Union sur les biens et les services et par des droits de douanes prélevés aux frontières extérieures de l’Union européenne sur les produits agricoles importés des pays tiers.

De plus amples informations : europa.eu

LES INSTITUTIONS DE L’UNION EUROPÉENNE

Le Conseil européen

Le Conseil européen est composé du Président de la Commission européenne et des chefs d’États ou de gouvernement des États membres.

Suite au Traité de Lisbonne (entrée en vigueur le 1er Décembre 2009), une nouvelle figure apparaît : le Président du Conseil européen. Il est élu par le Conseil européen pour deux ans et demi et a pour principale mission d’assurer la préparation et la continuité des travaux du Conseil européen et d’œuvrer à la recherche de consensus.

Ses missions :

  • Donner à l’Union Européenne les impulsions nécessaires à son développement
  • Définir les grandes orientations politiques générales

 

La Commission européenne

La Commission Européenne représente l’intérêt général du citoyen. Elle est composée de 27 Commissaires indépendants, dont le Président de la Commission. Ces commissaires sont désignés pour une durée de cinq ans par les États membres et sont responsables devant le Parlement Européen. Tous les ans la Commission européenne définit un programme de travail
L’actuel Président de la Commission européenne est José Manuel Barroso.

Ses missions :

  • Proposer les actes législatifs européens
  • Mettre en œuvre les politiques et exécuter le budget
  • Veiller à l’application des dispositions de droit communautaire
  • Représenter l’Union Européenne dans les négociations internationales

 

Le Parlement européen

Le Parlement européen représente les citoyens européens. Son siège se situe à Strasbourg.

Il est composé de 736 députés (eurodéputés) élus pour cinq ans au suffrage universel direct par les citoyens européens. Le Parlement partage les pouvoirs législatif et budgétaire avec le Conseil de l’Union européenne.

Ses missions :

  • Discuter et adopter des lois
  • Exercer un contrôle démocratique sur la Commission
  • Examiner les pétitions
  • Nommer le Médiateur européen

 

Le Conseil de l’Union européenne

Aussi appelé Conseil des ministres de l’Union Européenne, il représente les intérêts des États membres. Sa présidence est tournante. Du 1er Janvier 2013 au 30 Juin 2013, sa présidence est assurée par l’Irlande.

Le Conseil de l’Union Européenne réunit les ministres des États membres par domaines d’activité et statue à la majorité qualifiée sur l’ordre du jour.

Ses missions :

  • Adopter la législation européenne, le plus souvent en co-décision avec le Parlement européen
  • Établir le budget de l’Union européenne conjointement avec le Parlement européen
  • Définir la politique étrangère de sécurité commune de l’Union Européenne sur la base des lignes directrices arrêtées par le Conseil européen

 

La Cour de Justice de l’Union européenne

La Cour de Justice de l’Union Européenne regroupe la Cour de justice, le Tribunal et le Tribunal de la fonction publique et a son siège au Luxembourg. Elle est composée de 27 juges (un par Etat membre) et de 8 avocats généraux (jusqu’à 11 en cas de demande de la Cour), nommés d’un commun accord par les États membres pour un mandat de six ans renouvelable, après avis d’un comité consultatif.

Ses missions :

  • Assurer le respect du droit communautaire
  • Trancher tous les contentieux juridiques entre les institutions, les États membres et les citoyens

 

La Cour des Comptes

Devenue institution européenne par le Traité de Bruxelles du 22 Juillet 1975,sa compétence couvre tous les comptes de recettes et dépenses de l’Union (Commission européenne, Parlement européen, Conseil de l’Union européenne, Cour de Justice, Banque européenne d’investissement), de ses organes (agences, fondations, instituts, observatoires…) et des bénéficiaires des aides européennes.

Sa mission : Contrôler le financement des activités de l’Union européenne.

 

La Banque européenne d’investissement

La Banque européenne d’investissement est l’institution financière de l’Union Européenne et son siège est à Luxembourg.

Ses missions :

  • Financer les projets d’investissement de l’Union européennes
  • Aider les PME par le biais du Fond d’investissement européen

De plus amples information : www.touteleurope.eu/

LES DATES CLÉS DE LA CONSTRUCTION DE L’UNION EUROPÉENNE

9 mai 1950 Déclaration de Schuman : Le ministre français des Affaires étrangères, Robert Schuman, appelle à la mise en commun des productions de charbon et d’acier en Europe afin d’y garantir une paix durable.

18 avril 1951 Création de la CECA : 6 pays (France, Belgique, RFA, Italie, Luxembourg, Pays-Bas) ratifient le Traité de Paris : la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier est née.

25 mars 1957 Signature du Traité de Rome : celui-ci institue la Communauté économique européenne (CEE), aussi appelée «marché commun».

1er janvier 1973 De l’Europe des 6 à l’Europe des 9 : Le Danemark, l’Irlande et le Royaume-Uni intègrent l’Union européenne.

1er janvier 1981L’Europe des 10 : la Grèce devient le dixième membre de l’Union européenne.

14 juin 1985 Signature des accords de Schengen : Un petit village luxembourgeois donne son nom aux accords de «Schengen», qui permettent progressivement aux Européens de voyager sans contrôle aux frontières. Signé par la France, la RFA, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg, cet accord ne deviendra effectif qu’en mars 1995.

1er janvier 1986 L’Europe des 12 : l’Espagne et le Portugal deviennent membres de l’Union Européenne

17,28 février 1986 Signature de l’Acte Unique Européen : Traité qui sert de base à un vaste programme de six ans destiné à supprimer les entraves à la libre circulation des marchandises au sein de l’UE, donnant naissant au «marché unique».

7 février 1992 Signature du Traité de Maastricht : Ce traité créé la citoyenneté européenne et institue l’Union Économique et Monétaire (UEM).

1er janvier 1995 L’Europe des 15 : Adhésion de l’Autriche, de la Su-de et de la Finlande dans l’Union Européenne.

2 octobre 1997 Signature du Traité d’Amsterdam : Il attribue à l’Union Européenne de nouvelles compétences dans les domaine de l’emploi, le droit d’asile et l’immigration. Ce traité entre en vigueur le 1er mai 1999.

26 février 2001 Signature du Traité de Nice : Traité qui prévoit une réforme des institutions en vue de l’élargissement aux pays d’Europe central et occidentale.

1er Janvier 2002 Entrée en vigueur de l’Euro : Entrée officiellement le 1er janvier 1999 sur les marchés financiers, la monnaie unique de l’Union Européenne fait son apparition dans les portefeuilles des citoyens européens.

1er mai 2004 L’Europe des 25 : 10 nouveaux États intègrent l’Union Européenne : Chypre, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie et la Slovénie.

1er janvier 2007 L’Europe des 27 : Adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie dans l’Union Européenne.

13 décembre 2007 Signature du Traité de Lisbonne : Les chefs d’Etats et de gouvernement s’accordent sur un traité constitutionnel simplifié suite au « non » à la Constitution de la part de la France et des Pays-Bas en 2005. Ce traité entre en vigueur le 1er décembre 2009.

De plus amples informations : europa.eu

9 mai 1950

Déclaration de Schuman

Le ministre français des Affaires étrangères, Robert Schuman, appelle à la mise en commun des productions de charbon et d’acier en Europe afin d’y garantir une paix durable.
18 avril 1951

Création de la CECA

6 pays (France, Belgique, RFA, Italie, Luxembourg, Pays-Bas) ratifient le Traité de Paris : la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier est née.
25 mars 1957

Signature du Traité de Rome

celui-ci institue la Communauté économique européenne (CEE), aussi appelée «marché commun».
1er janvier 1973

De l’Europe des 6 à l’Europe des 9

Le Danemark, l’Irlande et le Royaume-Uni intègrent l’Union européenne.
1er janvier 1981

L’Europe des 10

la Grèce devient le dixième membre de l’Union européenne.
14 juin 1985

Signature des accords de Schengen

Un petit village luxembourgeois donne son nom aux accords de «Schengen», qui permettent progressivement aux Européens de voyager sans contrôle aux frontières. Signé par la France, la RFA, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg, cet accord ne deviendra effectif qu’en mars 1995.
1er janvier 1986

L’Europe des 12

l’Espagne et le Portugal deviennent membres de l’Union Européenne
17,28 février 1986

Signature de l’Acte Unique Européen

Traité qui sert de base à un vaste programme de six ans destiné à supprimer les entraves à la libre circulation des marchandises au sein de l’UE, donnant naissant au «marché unique».
17,28 février 1986

Signature de l’Acte Unique Européen

Traité qui sert de base à un vaste programme de six ans destiné à supprimer les entraves à la libre circulation des marchandises au sein de l’UE, donnant naissant au «marché unique».
7 février 1992

Signature du Traité de Maastricht

Ce traité créé la citoyenneté européenne et institue l’Union Économique et Monétaire (UEM).
1er janvier 1995

L’Europe des 15

Adhésion de l’Autriche, de la Su-de et de la Finlande dans l’Union Européenne.
2 octobre 1997

Signature du Traité d’Amsterdam

Il attribue à l’Union Européenne de nouvelles compétences dans les domaine de l’emploi, le droit d’asile et l’immigration. Ce traité entre en vigueur le 1er mai 1999.
26 février 2001

Signature du Traité de Nice

Traité qui prévoit une réforme des institutions en vue de l’élargissement aux pays d’Europe central et occidentale.
1er Janvier 2002

Entrée en vigueur de l’Euro

Entrée officiellement le 1er janvier 1999 sur les marchés financiers, la monnaie unique de l’Union Européenne fait son apparition dans les portefeuilles des citoyens européens.
1er mai 2004

L’Europe des 25

10 nouveaux États intègrent l’Union Européenne : Chypre, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie et la Slovénie.
1er janvier 2007

L’Europe des 27

Adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie dans l’Union Européenne.
13 décembre 2007

Signature du Traité de Lisbonne

Les chefs d’Etats et de gouvernement s’accordent sur un traité constitutionnel simplifié suite au « non » à la Constitution de la part de la France et des Pays-Bas en 2005. Ce traité entre en vigueur le 1er décembre 2009.

De plus amples informations : europa.eu

Documentation disponible gratuitement sur demande au CIED de Saint-Omer (dans la limite des stocks disponibles) et/ou téléchargeable.

 

Agriculture et politiques de développement rural

 

Droit, justice et sécurité

 

Economie / budget de l’UE

 

Education, formation et culture

 

Emploi, égalité des chances, solidarité

 

Environnement

 

L’Union Européenne : Historique, institutions et fonctionnement

 

Santé

Réservation des expositions au moins 1 mois à l’avance auprès du Centre d’Information Europe Direct de Saint-Omer

« L’UE : Unie dans la diversité » (28 pays) :

Exposition de 30 panneaux à oeillets – recto – 60X85cm

Exposition qui présente la diversité des pays de l’Union Européenne. Chaque pays est présenté à travers sa géographie, son histoire, sa culture etc…

« L’UE, Pourquoi ? Comment ? »

Exposition de 12 panneaux à oeillets – recto – 60X85cm sur bâche souple plastifiée.

Exposition qui invite à découvrir l’Union Européenne à travers ses grands objectifs, principes et fonctionnements.

« Mes droits de citoyen européen »

Exposition de 5 panneaux 60X80 sur bâche souple plastifiée.

Exposition réalisée en 2013 dans le cadre de « l’année européenne des citoyens ». Présentation des droits des citoyens de l’UE :

  • citoyenneté, date et symboles
  • voix des citoyens
  • droits fondamentaux
  • libre circulation
  • droit des consommateurs

« Partir comme volontaire en Europe et à l’international »

Exposition de 6 panneaux 60X80 sur bâche souple plastifiée.

Exposition réalisé par le réseau français Eurodesk en 2011 dans le cadre de « l’année européenne du volontariat et du bénévolat » présentant les différentes formes de volontariat à l’international (SVE, VIE, Service civique, VSI, chantiers de jeunes bénévoles ».

« Les traditions de Noël en Union Européenne »

Exposition de 19 panneaux A3 plastifiés.

Exposition réalisé par le CIED de Franche-Comté (merci à eux !) qui décrit les coutumes et traditions au moment des fêtes de Noël dans le 28 pays membres.

« L’Europe c’est pas sorcier »  (uniquement en version pdf pour l’instant)

Exposition de 8 panneaux présentant ce qu’est l’Union Européenne, son rôle et les enjeux des prochaines élections.

 

« GENERATION AWAKE« 

Exposition de 4 panneaux présentant les comportements que nous pouvons adopter afin de limiter le gaspillage et avoir une consommation plus responsable.

Les Fontaines partent en vacances

L’Europe nous simplifie la vie, même en vacances, si, si.

Une preuve ? : Les Fontaine partent en Slovénie mais ignorent à quel point c’est désormais si simple de voyager :

Les Fontaine font des achats

Le saviez-vous : l’Europe protège vos droits de consommateurs. Les Fontaine vous expliquent tout, du moins ils essayent…

Les Fontaine : le dimanche des Fontaine

Vous souhaitez savoir comment sont dépensées les subventions européennes : la famille Fontaine en témoigne, à sa manière :

Quelques précisions supplémentaires sur les textes de loi abordés dans l’épisode Les Fontaine font des achats _

Le délai de garantie des biens de consommation tels que les appareils électronique est désormais de deux ans. Par conséquent, si votre téléphone portable se casse après un an, il est réparé ou échangé gratuitement (Directive 19/44/CE du Parlement européen).

Les ventes par « démarchage à domicile » dans le cadre desquelles le démarcheur tente de convaincre le client d’acheter, par exemple une encyclopédie ou un aspirateur, peuvent être annulées afin d’éviter tout préjudice à la personne prise à l’improviste. Cette possibilité vaut également pour les ventes d’abonnement à des revues ou pour la signature de tout autre contrat en rue. (Directive 85/577/CEE du Conseil)

– Concernant les achats en ligne, tout consommateur dispose d’un délai de 14 jours francs depuis juin 2014 pour exercer son droit de rétractation sans avoir à justifier de motif ni à payer de pénalités, à l’exception, le cas échéant, des frais de retour. Le consommateur peut déroger à ce délai au cas où il ne pourrait pas se déplacer et où simultanément il aurait besoin de faire appel à une prestation immédiate et nécessaire à ces conditions d’existence. Dans ce cas, il continuerait à exercer son droit de rétractation sans avoir à justifier de motifs ni à payer de pénalités (Directive 2011/81/UE)

– Pour apposer le marquage « CE » sur son produit, le fabricant doit réaliser, ou faire réaliser, des contrôles et essais qui assurent la conformité du produit aux exigences essentielles , notamment de santé et de sécurité, définies dans la ou les directives concernées. Le marquage « CE » n’est pas une marque de certification ni une indication de l’origine géographique du produit. Obligatoire et de nature réglementaire, il est l’engagement visible du fabricant que son produit respecte la législation européenne (Directive 88/378/CEE du Conseil)

L’étiquetage nutritionnel est obligatoire pour les denrées alimentaires pré-emballées et fait notamment obligation aux fabricants de la chaine alimentaire de fournir des informations concernant la valeur énergétique de leurs produits et 6 nutriments en particulier (dans l’ordre : lipides, acides gras saturés, glucides, sucres, protéines et sels) et à les exprimer pour 100g ou 100ml de produit. Ces informations doivent être présentées dans un tableau nutritionnel situé dans le même champ de vision que les informations nutritionnelles (Directive 90/496/CEE du Conseil).

 

Plus d’infos sur l’utilisation des fonds européens sur le site de l’Europe en France
Retrouvez également notre publication sur l’utilisation des fonds européens en audomarois. 

« Remarquable ! »

C’est avec les félicitations du jury que le Pays de Saint-Omer a reçu , fin 2013, le label « Pays d’Art et d’Histoire », délivré par le ministère de la Culture, qui donne une reconnaissance aux territoires menant une politique visant à valoriser leur patrimoine. Le Pays d’Art et d’Histoire de Saint-Omer est le deuxième de la Région Nord Pas-de-Calais, après la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin et son emblématique Louvre-Lens.

La Communauté d’Agglomération de Saint-Omet et la Communauté de Communes de la Morinie sont associées depuis 2010 dans les démarches pour l’obtention de ce label, avec l’appui technique de l’Agence d’Urbanisme de la Région de Saint-Omer.

Le label « Pays d’Art et d’Hsitoire » est une extension du label « Ville d’Art et d’Histoire » déjà obtenu par Saint-Omer en 1997. Après l’obtention du Label « Man and Bisposhère »de l’UNESCO en juin dernier, puis celle du label d’or « territoire innovant » pour le projet « quartier numérique » de la gare de Saint-Omer le 3 décembre dernier, ce nouveau label inscrit une fois de plus le Pays dans une démarche de qualité patrimoniale. De quoi dynamiser le territoire et renforcer son attractivité !

Pour tout connaitre de Saint-Omer, Pays d’Art et d’Histoire, c’est ici !

Façonné par la main de l’homme depuis le Moyen-âge, le marais audomarois constitue aujourd’hui une partie de l’identité du territoire. Dernier marais cultivé de France, il s’tend sur 3700 hectares et abrite notamment plus de 200 espèces d’oiseaux !

Le 28 mai 2013, l’UNESCO lui a accordé le label MAB (« Man and Bisosphere »), sous les applaudissements des représentants de 34 nations !
Voir l’article :
marais

Pour en savoir plus sur le marais audomarois :

Article de Pas de Calais Tourisme    

Interview RTL : « Le Marais audomarois, un écrin de verdure dans le nord de la France »

Suivez-nous sur Twitter

Découvrez #FollowToMeEUFunds

L'exposition photo sur les financements Européen
sur l'Arrondissement de Saint-Omer.

La stratégie Europe 2020 a pour objectif de favoriser la croissance et l’emploi dans toute l’Union européenne.

Dans ce contexte, l’UE soutient  le développement économique des pays membres en mobilisant des fonds  soutenant de nombreux projets contribuant à une croissance intelligente, durable et inclusive. 

Ainsi, sur le territoire de l’arrondissement de Saint-Omer, de nombreux projets ont été co-financés par l’Union européenne. Follow me to…EU funds (#FollowMeToEUFunds) vous entraine à la découverte de quelques-uns de ces projets.

Et bien d’autres projets encore… : pour tous les découvrir, rendez-vous sur europe.en.france.gouv.fr ou sur http://cartobenef.asp-public.fr/cartobenef